Extincteurs

Extincteurs

Par son action immédiate, c’est un moyen efficace de première intervention dans la lutte contre l’incendie dans l’attente de mise en oeuvre éventuelle de moyens plus puissants. Son utilisation facile et rapide ainsi que sa grande maniabilité permettent à quiconque aperçoit un départ de feu de l’utiliser.

Les extincteurs ont un taux de succès pour l’extinction de feux naissants supérieur à 75 % (source Syndicat Professionnel Européen).

La gamme d’extincteurs SCOP ESI est complète, innovante, et performante pour répondre à toutes vos problématiques incendie, et garantir une sécurité optimale pour vous, vos proches et votre patrimoine.

Et parce que chaque cas est particulier et demande une réponse spécifique, la largeur de la gamme d’extincteurs SCOP ESI permet de répondre précisément à tous les risques particuliers d’accidents.

extincteur

Types d'extincteurs

Feu de Classe A

(bois, tissus, papiers, plastique, carton…)

Type d'extincteur : à eau, à poudre, à mousse

Feu de Classe B

(hydrocarbures, solvants, l'essence, alcools, graisses, huiles, peintures...)

Type d'extincteur : à eau, à poudre, à gaz, à mousse

Feu de Classe C

(butane, propane, l’acétylène, gaz naturel, gaz manufacturé)

Type d'extincteur : à poudre

Feu de Classe D

(poudre d’aluminium, phosphore, la poudre de magnésium, sodium, titane…)

Type d'extincteur : à poudre

Feu d’équipement électrique

(ancienne classe E)

Type d'extincteur : à gaz

Choix et catégories d’extincteurs :

extincteur d’incendie n’est efficace que s’il est adapté au feu qu’il est appelé à combattre. Pour cela, les normes NF EN 2 et NF EN 2/A1 distinguent 5 classes de feu :

Extincteurs à eau en jet pulvérisé avec ou sans additif

Ce type d’extincteur correspond à la dotation minimale fixée par la réglementation incendie, notamment celle du code du travail.

L’eau agit en étouffant le foyer (à l’aide de l’eau et de la vapeur formée), en refroidissant les matériaux en combustion et en limitant les effets thermiques de l’incendie.

L’eau pulvérisée augmente considérablement l’effet de refroidissement par une vaporisation plus intense et diminue l’effet de rayonnement.

La performance extinctrice d’un extincteur à eau pulvérisée est améliorée par des additifs. Les caractéristiques de ces additifs sont certifiées par des tests particuliers en laboratoire. Parmi ces additifs, il faut signaler la famille des AFFF (Agents Formant un Film Flottant) qui, grâce à des propriétés tensioactives particulières, complète l’action de l’eau par celle d’un film liquide flottant en surface du combustible qui l’isole du comburant.

La propulsion de l’agent extincteur est effectuée généralement par du dioxyde de carbone ou de l’azote.

Les extincteurs les plus courants ont une contenance de 6 litres (poids total 11 kg, à préférer dans les bureaux) ou de 9 litres (poids total 16 kg).

Ces appareils peuvent en général être utilisés en présence de tension électrique inférieure à 1000 V. Toutefois, il convient de bien vérifier les indications portées sur l’appareil et de prendre garde à l’eau de ruissellement pouvant être conductrice. Ces extincteurs permettent de conserver une bonne visibilité lors de leur mise en œuvre.
extincteur
extincteur

Extincteurs à mousse

Les appareils commercialisés sont munis d’une charge d’émulseur qui forme une mousse par contact avec l’eau et sous l’effet de la pulvérisation avec l’air.

Il existe cinq familles principales d’émulseurs : protéiniques, fluoroprotéiniques, synthétiques, fluorosynthétiques, polyvalents. L’action de ces extincteurs est progressive et bonne sur les feux de classe B.

L’efficacité est limitée sur les feux de classe A. Leur capacité est de 6 litres ou 9 litres. Ils ne peuvent pas être utilisés en présence d’installation électrique sous tension.

Extincteurs à poudre

Il existe principalement deux types de poudre :

Les poudres BC agissent sur les feux de classes B et C, d’une part par l’absorption de chaleur par les grains de poudre eux mêmes et, d’autre part, par les effets inhibiteurs créés par les cristaux de poudre interrompant ainsi la réaction en chaîne de combustion.

Les poudres ABC, dites polyvalentes, de loin les plus courantes, agissent sur les feux de classes A, B et C. Ces poudres sont généralement des phosphates ammoniques dont la décomposition en ammoniac étouffe les braises par la formation d’une couche imperméable vitreuse. C’est l’agent extincteur privilégié pour les situations à l’air libre.

Toutefois, la mise en œuvre d’un extincteur à poudre va générer temporairement une opacité de l’atmosphère environnante pouvant compliquer, voir empêcher l’évacuation d’un espace exigu (fosse de réparation de véhicules, petit local…).

La propulsion de l’agent extincteur est effectuée par du dioxyde de carbone ou de l’azote. Les extincteurs portatifs à poudre les plus utilisés sont les appareils d’une capacité de 6 kg ou de 9 kg de poudre (poids total de 11 ou 17 kg). Ils peuvent être utilisés en présence d’appareils ou de conducteurs sous tension.

Cependant, la poudre peut encrasser des mécanismes délicats tels que les installations électriques, électromécaniques et électroniques. Sur les feux de classe B, il convient de ne pas trop se rapprocher pour éviter de chasser le liquide enflammé et provoquer des projections.

Enfin, les appareils extincteurs destinés à des feux de métaux (feux de classe D) doivent utiliser des poudres spécialement conçues. Il est important de prendre conseil auprès d’un spécialiste afin que le produit choisi soit approprié au métal.
extincteur
extincteur

Extincteurs au dioxyde de carbone (CO2)

Le produit extincteur est un gaz inerte, le dioxyde de carbone (CO2), contenu dans l’appareil sous forme comprimée liquéfiée et gazeuse.

Le mode d’extinction est complexe et utilise les différents états du produit :
le refroidissement dû à la détente du gaz (ce qui crée la « neige carbonique »), la diminution de la teneur en oxygène, l’effet mécanique du souffle.

En raison de la pression interne croissant rapidement avec la température, il faut veiller à ne pas laisser ces appareils au soleil ou à proximité d’une source de chaleur importante. Ces extincteurs portatifs contiennent 2 ou 5 kg de gaz (poids total de 6 ou 15 kg). Ils sont efficaces sur les feux de classe B. Ils peuvent être utilisés sur des installations sous tension. Le jet de dioxyde de carbone peut engendrer de l’électricité statique.

La température du CO2 à la sortie du diffuseur est de -52°C à l’état de gaz et de -78°C à l’état de neige carbonique. La détente du gaz crée donc un froid intense. Pour éviter les gelures, il faut tenir l’extincteur par les poignées prévues à cet usage (gâchette, poignée isolante…) et non par l’organe de diffusion.
extincteur
extincteur

Mieux comprendre pour bien choisir ?

Retrouvez notre catalogue, aides aux choix, ainsi que les dernières réglementations.

SCOP ESI

Siège social :
50 rue Chanzy
28000 Chartres
Tél : 09 80 43 37 69
Email : contact@extincteur-securite-incendie.com

Copyright © 2019 Extincteur Sécurité Incendie. Tous droits réservés. Création site internet : Agence Web Nancy

Un conseiller à votre écoute au :

09 80 43 37 69

Posez-nous vos questions ?
Required *